Afin de pouvoir subvenir aux besoins alimentaires de nos animaux, que ce soit pour les vaches ou les cochons, nous avons une cinquantaine d’hectares de céréales et une quarantaine en prairie. Toutes nos terres sont en agriculture biologique.

Nous avons deux types de prairies composées de:

Chicorée, tréfle blanc

Fétuque, tréfle blanc

Les prairies sont composées de plusieurs espèces dans le but que chaque plante se complète.
Le trèfle blanc apporte de l'engrais aux plantes voisines.
La fétuque, elle, correspond aux prairies que nous avons en bord de ruisseau.
La chicorée pousse avec de la chaleur et peu d'eau, idéale en été.

Les céréales sont aussi cultivées avec le même raisonnement. 

De ce fait, de la féverole est semée avec du blé pour que cette première apporte l'azote qui est nécessaire à la culture du blé.

Nous avons un système de pâturage  tournant. Ceci consiste à avoir des parcs  d'une certaine taille qui représentent les besoins journaliers pour les vaches en production laitière. L'alternance des parcs permet d'avoir une meilleure qualité d'herbe pour nos vaches . Elles ont accés à un bac d'eau dans chacun des parcs.

Les cultures sont moissonnées puis stockées sur l'exploitation.
La paille est utilisée comme litière.
Ces céréales sont distribuées aux animaux sous forme de farine moulue sur la ferme.

Dans le but d'assurer une rotation des cultures et ainsi d'éviter les maladies, nous faisons des cultures d'été comme le maïs par exemple.
L'implantation d'engrais vert est nécessaire pour garantir une croissance optimale de celles-ci.
Ce qui est cultivé est également destiné aux animaux sous forme de fourrages ou de céréales.